Encore des couches…

Depuis ces 2 ans, Cacahuète ne porte plus de couches la journée, ni même à la sieste. Je suis très fière d’elle parce que nous n’avons pas eu beaucoup d’accidents.

Elle a très bien progressé depuis le dernier article où je vous parlais de son évolution au niveau de la propreté.
La journée, elle demande et cela quelque soit le lieu où l’on se trouve. On peut donc aller n’importe où ce qui est beaucoup plus pratique. Et puis, sans couche c’est tellement plus agréable pour elle comme pour nous !

Par contre pour la nuit, nous avons encore des couches… Pas facile de la faire se retenir sur une aussi longue période.
Dès qu’il fera plus chaud, je pense lui retirer sa couche et voir si cela peut lui permettre d’apprendre.
Et vous, comment avez-vous fait pour la nuit ?

Ce qui est très agréable, c’est que depuis 2 semaines, Cacahuète (30 mois) a encore passé un nouveau stade dans son apprentissage de la propreté et au niveau de son autonomie :
– elle va toute seule aux toilettes
– elle allume la lumière
– elle installe le réducteur sur les toilettes ainsi que le marche-pieds devant
– elle se déshabille et monte sur le réducteur
– elle prend le papier et s’essuie
– elle remet ses vêtements toute seule
Elle vient ensuite me voir pour l’aider à remettre le bouton de son pantalon s’il est trop dur et pour tirer la chasse d’eau qui est trop haute pour le moment.

Quant à petite Em, pour le moment elle aime bien nous accompagner aux toilettes, mais ne demande pas à y aller.
Je l’installe sur le réducteur dès qu’elle me le demande et avant le coucher et le bain, mais pour le moment c’est plus pour l’aider à prendre l’habitude d’y aller qu’autre chose.
Dès que l’été commencera, je ferais comme pour sa grande soeur : plus de couches !
En espérant que cela fonctionne aussi bien que pour Cacahuète 😉

Articles similaires

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.