Père Noël

On se pose de nombreuses questions lorsque l’on a un enfant : allaitement ou pas ? co-dodo ou chambre séparée ? petit pot ou fait maison ?

Durant la période de Noël, une nouvelle interrogation se pose : doit-on faire croire au Père Noël à nos enfants ?

Coco a toujours été contre le fait de devoir mentir à ses filles. L’idée était de leur dire la vérité et de répondre à leur question quand elles en poseront.

La pédagogie Montessori va dans ce sens puisqu’elle préconise de ne pas mentir à l’enfant afin qu’il ne sente pas tromper lorsqu’il découvrira la vérité.

L’an dernier nous avons expliqué aux filles que le Père Noël était en fait un monsieur qui se déguisait en rouge et noir. Nous avons profité de la photo avec ce personnage pour les déguiser et leur faire remarquer qu’elles étaient comme lui en rouge et avec une ceinture noire. Le but étant de montrer que c’est une personne comme une autre.
De plus, nous voulons que nos filles sachent que le 25 décembre correspond à la naissance de Jésus et que cela n’est pas qu’une fête commerciale. 

Le souci, c’est les autres personnes qui leur demandent si elles ont été assez sages pour que le Père Noël vienne, si elles ont fait leur liste au Père Noël… Pas facile pour elles de tout comprendre.

Le but n’est pas de leur enlever la magie des fêtes de Noël, mais de leur dire que le Père Noël est une légende comme les autres contes que nous lisons le soir et qu’il n’apporte aucun jouet.

En effet, nous avons toujours expliqué aux filles d’où venaient leurs cadeaux en disant : ça, c’est papa et maman qui te l’ont offert ; ça, c’est tonton qui te l’a envoyé ; ce cadeau, c’est marraine qui te l’a apporté…
Elles sont ravies après de prendre le jouet, le livre ou le vêtement offert et nous dire que c’est telle personne qui leur a apporté. C’est une fierté pour elles !

Je trouve cela très bien de leur dire la vérité, mais j’ai peur qu’elles ne comprennent pas pourquoi les autres enfants y croient et qu’elles se sentent à l’écart à l’école. Mais, nous serons présents pour leur parler et pour expliquer qu’il s’agit d’une légende et que tous les enfants ne connaissent pas la vérité.

RelatedPost

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.