Italie avec les enfants

Il y a quelques mois, nous sommes partis en Italie avec les enfants et plus précisément à Rome.
Comme je suis la première à chercher ce qui est pratique ou non de faire avec les enfants lors de nos séjours, j’avais envie de partager avec vous notre petite expérience dans cette ville.

 

Durée du séjour : 4 jours et demi

Âge des enfants : 3 ans et demi, 4 ans et demi

 

Logement :
Un petit appartement réservé avec Airbnb juste à côté de la fontaine de Trévi (30 mètres).
Nous privilégions pour le moment les appartements afin de pouvoir cuisiner un petit peu sans aller au restaurant pour tous les repas.

L’emplacement est top parce que :
– l’on peut presque tout aller voir à pied, même avec les enfants (car nous n’avons ni poussette ni porte-bébé !)
– les rues sont piétonnes
– beaucoup de restaurants et de boutiques souvenirs
– c’est un quartier vivant

 

L’Omnia Pass :
Avant de partir, nous avons fait une petite liste des lieux que l’on avait envie d’aller visiter et nous avons décidé de prendre un pass qui permet d’accéder aux monuments et d’avoir accès aux transports.

Nous avons opté pour l’Omnia pass qui comprend le Pass Roma (accès aux attractions historiques et aux transports en commun) ainsi que la carte Omnia Vatican et Rome (accès aux sites touristiques du Vatican et au bus touristique).

Le pass est gratuit pour les enfants de moins de 6 ans et est à 113 € par adulte.

Pour gagner du temps, on peut opter pour l’envoi à domicile ce qui permet d’avoir tous les documents avant le voyage.

Avec la carte, nous avons accès à des bus touristiques jaunes, mais franchement cela n’était pas terrible. Il n’y en a pas beaucoup et pour trouver où ils s’arrêtent c’est compliqué, car rien n’est indiqué. Du coup, nous avons marché presque tout le temps afin de ne pas avoir à attendre le bus à chaque fois 30 minutes.

 

Les transports entre l’aéroport et la ville :
En arrivant en Italie, nous avons opté pour un taxi partagé.
Cela paraissait, au niveau du tarif, assez intéressant : 10 €/personne, mais les filles étaient sur nos genoux durant tout le trajet donc pas pratique.
L’avantage est que le chauffeur nous a déposés juste devant le logement, mais avant on a déposé d’autres clients à leur logement (donc trajet un peu long !).

Pour le retour, nous avons pris le train qui met 30 minutes pour aller jusqu’à l’aéroport, c’était pratique.
Il faut compter 15€ par ticket (les enfants ne payent pas).

 

Voici les lieux principaux que nous avons visités :

Basilique Saint-Pierre

Le pass permet d’avoir un accès coupe file qui permet de gagner beaucoup de temps. Sur le côté droit de l’entrée, il y a une seconde file d’attente qui est très courte et vous permet d’accéder en quelques minutes à la Chapelle Sixtine.

Les filles ont beaucoup apprécié cette visite, la place extérieure est belle et l’intérieure est magnifique. On a eu en plus la chance d’aller au Vatican pendant la semaine sainte et d’écouter une répétition du choeur (dont beaucoup d’enfants) dans la Basilique.

 

Musées du Vatican Chapelle Sixtine

Avec le pass, nous avons pu choisir une date et un horaire pour aller visiter les musées du Vatican avant notre départ en vacances.

L’entrée se fait avec un groupe qui a réservé de la même manière et ensuite la visite se fait individuellement.

À ce moment-là, on se dit que le pass est vraiment utile pour son coupe-file. Petite astuce si vous avez des enfants, aller directement attendre le groupe devant l’entrée du musée vous gagner au moins 30 minutes d’attente !

 

Le Colisée

Le pass offre un accès rapide à l’intérieur du Colisée, sauf que pour les enfants il faut un billet gratuit pour rentrer et donc faire la queue pour l’obtenir !

Une fois à l’intérieur, le lieu est superbe et nous étions ravis d’y aller.

 

Le Forum romain et le mont Palatin
Juste à côté du Colisée, on peut aller faire une belle balade à pieds entre les ruines.

 

La bouche de la vérité

Les filles voulaient absolument aller voir cette fameuse bouche.
On leur avait raconté la légende quand on a créé le lapbook sur l’Italie, du coup elles étaient impatientes d’y aller.

Une fois sur place, il y avait une longue queue de personnes qui voulaient faire LA photo avec la sculpture. Comme il faisait très chaud et que l’on n’avait pas envie de rester en plein soleil, on a pu observer la bouche derrière les barreaux qui sont assez espacés pour bien voir.

 

La fontaine de Trévi

Mieux vaut y aller tôt !

Nous avions la chance d’avoir le logement juste à côté et dès 9h30-10h00, il y a trop de monde pour approcher.

Mais si vous venez vers 9h, la place ne sera que pour vous !

Les filles cherchaient des pièces dans les rues lors de nos visites pour pouvoir les jeter dans la fontaine le soir !

 

Explora

Pour le dernier jour, nous avons voulu faire plaisir aux filles en les emmenant dans un musée pour les enfants, type « La cité des sciences ».

Il y a de nombreuses activités faites pour les enfants afin qu’ils puissent toucher, tester, comprendre, imaginer… :
– cuisine : four, évier, table, vaisselle, plaques, réfrigérateur…
– courses : étagères avec les produits, balance pour peser et mettre les étiquettes, caisse qui scanne les codes barres et indique le prix final…
– jeux d’eau : pompe, viser…
– potager : planter, arroser, ramasser dans le panier…
– parcours de billes
– chantier
– camion de pompier…

 

 

 

 

 

 

 

Un super endroit où les filles se sont super bien amusées.

Nous avons également été voir gratuitement d’autres lieux comme la place d’Espagne, le Panthéon

 

Durant notre séjour, Cacahuète a été très malade et nous avons du voir des médecins.
Voici quelques informations qui peuvent être utiles 😉
Il faut savoir que l’ambassade de France fournit le numéro d’un médecin parlant français. Une consultation coûte 50€ et il faut demander une facture pour pouvoir la transmettre ensuite à la sécurité sociale.
Il y a un hôpital pour les enfants (c’est un policier qui a arrêté un taxi pour nous y emmener) qui consulte en urgence. La carte européenne de la sécurité sociale a été très utile puisque nous n’avons rien eu à payer et qu’ils avaient nos informations dessus sans qu’on n’ait rien à remplir. L’inconvénient est la barrière de la langue, car il n’y avait que le médecin qui parlait anglais.

 

Mis à part notre Cacahuète qui n’était pas en forme, notre voyage était très bien.
L’Omnia Pass a été bien utile et nous avons pu visiter tout ce que nous voulions durant le séjour.

J’espère que cet article vous donnera l’envie d’aller visiter ces beaux lieux 😉

Articles similaires

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.